Tapez pour rechercher

EDITORIAL

Peur et obéissance, la vérité sur qui dirige le monde

(Les opinions exprimées dans cet article sont celles des auteurs et ne reflètent pas les vues de Citizen Truth.)

L'élite ne veut pas de communautés saines et fonctionnelles. Il ne veut pas de citoyens forts, autonomes et autonomes. Il veut des travailleurs-consommateurs, courbés, effrayés, dépendants et obéissants.

Diviser et conquérir. En tant que technique de contrôle, il est aussi vieux que les collines. Nous le faisons tous les jours, année après année, génération après génération. Placez un groupe contre un autre, introduisez la division et les querelles, et le monde est votre huître. La discorde sociale, qu'elle soit artificielle ou accidentelle, est un cadeau pour l'élite dirigeante.

Regardez les médicaments, par exemple. Ils ne partiront jamais. La «guerre» contre eux est inefficace. Leur commerce non réglementé cause des dommages indicibles aux individus et aux communautés. Alors pourquoi ne pas les légaliser?

La légalisation des drogues aurait de nombreux avantages: la criminalité baisserait massivement; les utilisateurs seraient plus en sécurité car la force et le dosage pourraient être normalisés; les véritables problèmes sociaux et économiques de la consommation de drogues pourraient enfin être abordés. Cela ressemble à beaucoup d'avantages, n'est-ce pas?

Alors, pourquoi toutes les drogues ne sont-elles pas légalisées et le commerce de la drogue n'est-il pas contrôlé par l'État? Parce que la misère et le crime et la peur générés par la situation actuelle profitent aux élites. Sans le crime et le dysfonctionnement, nous n'aurions pas besoin de l'État et de ses agences pour nous protéger. Les problèmes et les conflits leur donnent une raison d'être.

L'obéissance dominante par la peur et la destruction

L'élite ne veut pas de communautés saines et fonctionnelles. Il ne veut pas de citoyens forts, autonomes et autonomes. Il veut des travailleurs-consommateurs, courbés, effrayés, dépendants et obéissants.

Regardons les raisons de la récente vague d'immigration clandestine en Europe. Bombe Irak. Appliquer des sanctions dévastatrices depuis vingt ans. Bombarder et envahir l'Afghanistan. Bombardez à nouveau l'Irak, puis envahissez-la. Soutenez les despotes et les dictateurs du monde entier. Promouvoir l'inégalité sociale à grande échelle, chez nous et à l'étranger. Démolir ensuite la Libye en tant qu’État opérationnel et ne pas arrêter la guerre civile en Syrie. Quels sont les résultats?

Les résultats sont si évidents et si prévisibles que, pour ma part, je ne peux que conclure que ces attentats ont été commis pour une raison: la déstabilisation de tout un hémisphère.

Le colonel Kadhafi, fou ou pas, était le bouchon dans la bouteille de l'Afrique du Nord. Déboucher l'Afrique, et une vague d'immigration en est le résultat.

Déstabiliser le Moyen-Orient par des guerres directes et par procuration, et là encore, une vague d'immigration en résulte. L’immigration de masse est inévitable compte tenu de la pauvreté extrême, de la guerre, de la famine, des maladies et de la violence endurées par de nombreuses personnes dans toutes ces régions.

Et les résultats à l'Ouest? Encore une fois, tout à fait prévisible: services publics surchargés, incompréhension culturelle, ressentiment moqueur, tension raciale, peur, points critiques, personne à blâmer, montée du fascisme.

Ergo, discorde, dysfonctionnement et peur. Peur. Lorsque nous avons peur, nous serrons les rangs. Nous devenons insulaires. Nous nous déchaînons. Nous cherchons une protection. Nous recherchons un leadership fort. Nous recherchons le confort et la diversion. Nous nous tournons vers l'évasion. La mentalité de foule prend le relais. L'hystérie peut s'installer. C'est un cocktail moche, et il est facilement exploitable.

Alors, la prochaine fois que vous regardez les nouvelles, surfez sur le net ou même lisez un journal, Arrêtez; être conscient. Donnez-vous le temps de demander: "Est-ce que quelqu'un appuie sur mes boutons, et s'ils le sont, pourquoi?"

Peut-être que les méchants ne sont pas les pauvres, les immigrés en détresse qui cherchent une vie meilleure; Ce n'est peut-être pas le type privé de droits qui vend des drogues au coin de la rue.

Peut-être que ce sont les gars qui tirent les ficelles, ceux qui tirent les ficelles, qui créent un monde de misère, de douleur et de destruction.

Peut-être que nous pointons les armes et les bombes sur les mauvaises personnes.

Si cet article vous a plu, pensez à soutenir les informations indépendantes et à recevoir notre bulletin trois fois par semaine.

Mots clés:

Commentaire

  1. Pat Ward 25 novembre 2018

    Si des Noirs sont assassinés en Afrique du Sud, ce sera entre les mains sanglantes de Trumpy à la Maison-Blanche à cause de ses déclarations sur Twitter au début de cette année, qui ont promu le nationaliste blanc comme honorable en Caroline du Nord. Trumpy sera coupable de meurtre.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.