Tapez pour rechercher

NATIONALE

Qui est responsable de la hausse des prix de l'essence?

hausse des prix du gaz

(FactCheck.org, par ) Le prix de l’essence ayant augmenté, le sénateur Chuck Schumer a mis le président Donald Trump sur le dos, et en particulier sur sa décision de se retirer de l’accord nucléaire iranien. Mais les experts affirment que cette décision n’a eu jusqu’à présent qu’un effet modeste sur la hausse des prix à la pompe.

Un expert a estimé l’impact de l’accord iranien sur les prix de l’essence à «peut-être 3 à 5 centimes le gallon».

Prix ​​de l'essence ont augmenté assez régulièrement depuis la fin du 2016, quand L'OPEP a décidé réduire sa production de pétrole. Les experts disent que c’est le principal moteur de la hausse des prix, bien que d’autres échappent également au contrôle de Trump.

Schumer s'est plaint de la hausse des prix de l'essence au mois de mai 23 conférence de presse dans une station d’Exxon à Washington, DC, où une pancarte indiquait une vente normale d’essence au gallon (la moyenne nationale du mois de mai était de $2.92). Le président du Sénat démocrate a reproché à M. Trump de ne pas en faire plus pour encourager les dirigeants des pays riches en pétrole et les responsables nationaux du secteur pétrolier à baisser leurs prix. Il a également accusé les politiques de Trump - en particulier sa décision de se rétracter de l'accord avec l'Iran - d'avoir contribué à la hausse des prix à la pompe.

"Selon des analystes et des experts de l'énergie, la décision imprudente du président Trump de se retirer de l'accord avec l'Iran a entraîné une hausse des prix du pétrole", Schumer a dit. «Ces prix élevés du pétrole se traduisent directement par une flambée des prix de l’essence, une chose dont nous sommes conscients qui frappe de manière disproportionnée les personnes à revenus moyens et faibles, puisqu’une plus grande partie de leur revenu disponible est destinée à l’essence.»

Schumer a pointé une analyse, de Goldman Sachs, qui ont conclu que la hausse des prix du pétrole annulaient les avantages pour la consommation des réductions d’impôts accordées par Trump, adoptées au début de cette année.

"Quel que soit le maigre bénéfice que les familles de travailleurs aient pu voir de l’escroquerie fiscale de Trump pour les riches, il est en train de disparaître avec les prix de l’essence pour lesquels le président Trump est responsable", Schumer a dit.

Nous avons demandé au bureau de Schumer une copie de sauvegarde pour affirmer que la décision de revenir sur l'accord avec l'Iran "avait entraîné une hausse des prix du pétrole… traduisant directement une flambée des prix du gaz". Le bureau de Schumer a souligné plusieurs déclarations d'experts de l'industrie immédiatement avant et après l'annonce de Trump le sien décision mai 8 à se retirer de l'accord avec l'Iran.

Par exemple, juste avant l'annonce de Trump, Devin Gladden, porte-parole de l'American Automobile Association, dit Newsweek«Si les sanctions sont rétablies, les États-Unis pourraient avoir un impact potentiel sur les prix du gaz cet été, ce qui conduirait à une moyenne nationale comprise entre 2.80 et 3.00. Tout impact immédiat sera sur les prix du pétrole brut, qui se répercuteront ensuite sur le commerce de détail plus tard cet été. "

Dan Eberhart, PDG de la société de services pétroliers Canary LLC, fait écho à ces préoccupations, juste après l'annonce de Trump, "le retrait de l'accord sur le nucléaire iranien favorisera la hausse des prix du pétrole".

"Je dois dire que plusieurs dollars par baril de ce que nous constatons aujourd'hui sont dus aux préoccupations de l'Iran", a déclaré Patrick DeHaan, responsable des analyses pétrolières pour GasBuddy. dit Vox juste avant l'annonce de Trump.

Nous avons parlé à DeHaan, et il nous a dit que la décision de Trump sur l'accord avec l'Iran avait un "impact relativement faible", faisant monter le prix du pétrole brut à la hausse d'environ 2 $ à 3 le baril, ce qui se traduit par "peut-être 3 en cents 5 par gallon ”en sus. Cela pourrait changer si les alliés des États-Unis se joignaient aux sanctions imposées par Trump, a-t-il déclaré.

La décision de l'OPEP de limiter la production de pétrole a joué un rôle beaucoup plus important dans la hausse des prix de l'essence, a-t-il déclaré. Une économie mondiale forte a également contribué à la hausse des prix, a-t-il déclaré.

Les prix de l'essence ont augmenté régulièrement longtemps avant que Trump n'annonce sa décision d'abandonner l'accord avec l'Iran. En effet, le jour où Trump a annoncé sa décision, la Energy Information Administration a publié un rapport perspectives énergétiques à court terme qui prévoyait une augmentation continue des prix de l'essence pour la saison de conduite estivale d'avril à septembre, sans mentionner l'accord avec l'Iran.

Energy Information Administration, mai 8: Pour la saison de conduite estivale 2018 d'avril à septembre, l'EIA prévoit que les prix de détail de l'essence ordinaire aux États-Unis se situeront en moyenne à 2.90 / gallon (gallon), centimes 17 / gallon par rapport au STEO du mois dernier et à une moyenne de 2.41 / gal l'été dernier . Les prix de l'essence plus élevés prévus résultent principalement de la hausse des prix du pétrole brut. Pour l'année 2018, l'EIA s'attend à ce que les prix de détail normaux de l'essence aux États-Unis se situent en moyenne à 2.79 / gal. Les prix moyens mensuels de l’essence devraient atteindre un sommet estival de 2.97 / gallon en juin, avant de chuter à 2.86 / gal en septembre.

Tom Kloza, analyste de l’industrie pétrolière et fondateur du Service d’information sur les prix du pétrole, a déclaré que Schumer avait tort d’attribuer la responsabilité de la hausse des prix de l’essence à Trump.

«Peut-être que 75% de l’ascension du pétrole brut et de l’essence était liée aux facteurs habituels; un accord très discipliné de l'OPEP et une croissance de la demande mondiale qui a dépassé la croissance de l'offre mondiale », nous a dit Kloza par courrier électronique. «Le retrait de l'accord iranien a contribué à promouvoir une petite prime de risque géopolitique sur le pétrole, de même que la détérioration continue de la production de pétrole et de la raffinerie au Venezuela.

«En un sens, les discours sur l'Iran et l'inquiétude suscitée par des politiques que des faucons tels que Mike Pompeo et John Bolton pourraient poursuivre ont rendu les marchés du pétrole un peu trop risqués pour les vendeurs à découvert, et ces marchés dépendent des vendeurs à découvert pour faire fonction de disjoncteur. Mais l'essentiel de la flambée des prix du brut et de l'essence est due à la vigueur du PIB mondial et à un plus grand appétit pour le pétrole des économies émergentes », a déclaré Kloza. «L’autre nouveauté de cette année s’est produite par le biais des exportations robustes de pétrole brut, d’essence et de diesel des États-Unis, mais ces tendances sont liées au marché et ne sont pas liées à une politique ou à une explosion politique.»

Blâmer le président pour la hausse des prix de l’essence est un stratagème politique populaire. En effet, Trump a souvent reproché à Obama la hausse des prix de l'essence.

"Les prix de l'essence sont à des niveaux fous - feu Obama!" Trump tweeté le mois d'octobre, 22, alors que la moyenne nationale pour l'essence ordinaire était de 2012 $ le gallon. (Voir les autres tweets de Trump sur Obama ici , ici , ici , ici , ici , ici ici .)

Pour mémoire, on a écrit dans 2011, ces attaques contre Obama pour hausse des prix de l'essence étaient également mal placées.

DeHaan a déclaré: "Ce n'était pas la faute du président Obama à l'époque, et ce n'est pas la faute du président Trump maintenant."

L'escalade de la tension au Moyen-Orient pourrait déclencher les prix du pétrole à X $ US par baril

Si cet article vous a plu, pensez à soutenir les informations indépendantes et à recevoir notre bulletin trois fois par semaine.

Mots clés:
Invité Message

Citizen Truth republie des articles avec l'autorisation de divers sites d'informations, organisations de défense des droits et groupes de surveillance. Nous choisissons des articles qui, à notre avis, seront informatifs et d’intérêt pour nos lecteurs. Les articles choisis contiennent parfois un mélange d’opinions et d’actualités, celles-ci étant celles des auteurs et ne reflétant pas les vues de Citizen Truth.

    1

Vous pourriez aussi aimer

2 Commentaires

  1. artium 4 juin 2018

    Sociétés pétrolières américaines. Parce que les ressources pétrolières américaines coûtent plus que 70 $ pour l'extraction et l'extraction. Schiste minin… https://t.co/5z91ASDRj4

    Répondre
  2. Lincy 16 juin 2019

    Excellent post avec une explication détaillée. Merci de partager ce post

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.